Souveraineté: Le défi du réel, la force prime le droit

0

1,00 : « L’idée du référendum, écrit-il, me fut involontairement suggérée en 1969 par trois personnalités renommées de l’establishment politico-technocratique anglophone fédéral […] :

1,40 :« Current threats to National Order and Unity : Quebec separatism » présenté par PET au Comité du cabinet sur la sécurité et le renseignement le 17 décembre 1969.

7,05 : Jean Chrétien, La fausse aux lions (Les éditions de l’Homme, 1985).

13,02 : Les 2 conditions pour un changement effectif du statut de l’État du Québec :

14,32 : Livre Iron Man, Laurence Martin

15,30 : lThe Shawinigan Fox, l’auteur Bob Plamondon nous livre le plan secret de Jean Chrétien en cas d’une victoire du Oui en 1995.

18,20 : Malcolm Rifkind, ministre britannique des Affaires étrangères à l’époque du référendum de 1995. Il m’a affirmé que Londres aurait reconnu une indépendance québécoise agréée par Ottawa. Je lui ai demandé si son gouvernement aurait reconnu une victoire du oui, même serrée, alors que nous savons aujourd’hui que les fédéraux auraient refusé un tel résultat. Sa réponse a été claire. Londres reconnaît les nouveaux États dans la mesure où leur gouvernement exerce «de facto le pouvoir» et dont «le statut international… n’est pas contesté.»

https://www.ledevoir.com/politique/quebec/375229/londres-aurait-reconnu-un-quebec-independant

19,25 : La position de Washington : Clinton papers.

http://www.clintonlibrary.gov/

22,25 : Missive diplomatique publié Wikileaks. (Faire capture d’écran sur première page entête)

https://wikileaks.org/plusd/
http://urbania.ca/blog/5055/

23,22 : Daniel Estulin , La Véritable Histoire des Bilderbergers, a été vendu à plus de 2 millions d’exemplaires

http://www.opednews.com/Daniel-Estulin-s-

24,45 : À quelques jours du référendum du 30 octobre 1995, Larry King demande à Jacques Chirac « si la France sera prête, advenant la séparation du Québec, à reconnaître le nouveau gouvernement, […]. » Le président Chirac déclare : « Si le référendum est affirmatif, le gouvernement reconnaîtra ce fait. » À la question suivante de Larry King, Jacques Chirac, qui n’a pas de conseils à donner aux Québécois, dit : « Je ne veux pas m’immiscer dans les affaires du Québec »

La vie des idées #73 26 Mars 2018
Mathieu Bock Côté reçoit Louise Beaudoin

La France et le Québec

27,08 : extrait sonore (à 21,55 à 27,33) on insert l’extrait entre 27,08 et 27,09

https://www.youtube.com/watch?

28,12 : « Lors d’un entretien en 2007, Dion expliqua que le gouvernement fédéral avait commencé à examiner des scénarios possibles, y compris la mission ingrate de diviser le territoire et de décider qui devrait posséder quoi. " , écrit Diebel, journaliste au Toronto Star. »

28,50 : Acte concernant la délimitation des frontières nord-ouest, nord et nord-est de la province de Québec 1898

29,27 : La position de Matthew Coon Come, chef des Cris, a été aussi affirmée lors d’un point de presse lors de la soirée référendaire du 30 octobre 1995 :

30,30 : Les positions des nations crie et inuite ont été clairement exprimées en commission
parlementaire lors des auditions sur la Loi 99 (2000) particulièrement celle de Ghislain Picard,
alors chef de l’Assemblée des Premières nations du Québec et du Labrador.

32,05 : Géopolitique d’une ambition inuite
Éric Canobbio, docteur en géographie et géopolitique, est Maître de conférence au Département de géographie de l’Université Paris 8 Vincennes à Saint-Denis et chercheur au laboratoire Dynamiques sociales et recomposition des espaces (LADYSS).

33,00: Ces experts ont conclu à l’unanimité que le Québec souverain aurait le droit de conserver l’intégralité de son territoire, et que les arguments en faveur de la partition du Québec étaient mal fondés sur le plan juridique. Avant d’arriver à leur conclusion, ils ont examiné attentivement ces arguments, particulièrement ceux qui sont fondés sur les droits autochtones.

33,25 : Le capitulard N° 287 – mars 2010
Bouchard, l’homme qui avait peur de son ombre

39,07: 1- Ce Comité mixte, composé de 10 sénateurs et de vingt députés :

45,11 : 2- P E Trudeau, face à R Lévesque en automne 1980

48,20 : Égalité ou indépendance, Daniel Johnson. Sur le droit à l’autodétermination :

50:33 : 3- La loi 99 sur l’autodétermination du Québec contestée en Cour supérieureLe Procureur général du Canada s’est joint à la contestation de la loi 99 de Keith Henderson en 2013 sous le gouvernement conservateur du premier ministre Stephen Harper. Ils contestent la validité des articles 1 à 5 et 13 de la loi 99
https://ici.radio-canada.ca/

Diversion suivante

Qui est Horacio Arruda?

Au Québec, il est le lieutenant de François Legault dans la lutte au coronavirus. Voici un portrait du désormais célèbre Horacio Arruda! Pour devenir membre ... Read more

Diversion précédente

[CENSURÉ?] COVID-19: Hécatombe en Italie?

1 - L'Italie subie-t-elle un véritable hécatombe sanitaire comme les médias essaient de nous le faire croire? Le principal spécialiste de la santé du pays ... Read more

Vous pourriez aimer

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *