Les juges suprêmes désigneront-ils le vainqueur des présidentielles américaines ?

0

Pour me soutenir sur Tipee : https://fr.tipeee.com/la-croix-du-sud
Pour me soutenir sur Paypal : https://www.paypal.com/paypalme/lacroixdusud
Un très grand merci à tous ceux qui ont fait un don !

Réseaux sociaux
Twitter : https://twitter.com/LaCroixduSud3
Facebook : https://www.facebook.com/La-Croix-du-Sud-126841248815459

Source : https://www.youtube.com/watch?v=B3FB5bjFRuQ

  • Le sénateur Ted Cruz est notre prochain invité, voici ce qu’il a dit sur la Cour Suprême durant l’année électorale 2016, lorsque Barack Obama était président.
    • Cela fait 80 ans qu’un poste vacant à la Cour suprême n’a pas été proposé et confirmé au cours d’une année électorale. Il existe une longue tradition selon laquelle on ne fait pas cela au cours d’une année électorale.
    • Et le sénateur Ted Cruz nous rejoint maintenant, bonjour sénateur, merci de nous avoir rejoint ce matin. Vous et vos collègues avez été assez clairs en 2016, en ce qui concerne les nomination en période d’élection. Est-il juste de conclure à présent que vous avez changé de discours parce que le président est un républicain et non un démocrate ?
  • Lorsqu’une place de juge est vacante, cela amène naturellement à se demander ce qui va se passer ensuite. La réponse à cette question est la suivante : nous savons maintenant que le président va procéder à une nomination. J’ai demandé au président de procéder à cette nomination la semaine prochaine, il a annoncé qu’il allait le faire cette semaine, et je pense que la bonne chose à faire pour le Sénat est de se saisir de cette nomination, et de confirmer le candidat avant le jour des élections. Maintenant au sujet de ce que j’ai dit, écoutez, nous avons eu cette dispute à la fin du mandat de Barack Obama ,et à l’époque, tous les démocrates disaient : “validez notre candidat, validez notre candidat”, et tous les républicains disaient : ” Nous ne validerons pas votre candidat”, et donc nous sommes dans une situation, vous venez de passer une citation de moi en 2016, nous pouvons jouer à ce jeu toute la journée.
  • Je ne suis pas en désaccord avec ça, je ne suis pas en désaccord avec ça, ce que j’essaie juste de vous faire admettre, c’est que tout dépend de qui a les votes et qui a le pouvoir à un instant donné.

    -Eh bien en fait non, ce n’est pas le cas. Si vous regardez l’histoire, si vous regardez dans le passé, cela s’est produit 29 fois, 29 fois qu’il y a eu un un juge à nommer dans une année d’élection présidentielle, et les présidents ont fait ces nominations les 29 fois, c’est ce que font les présidents. S’il y a une place libre, ils font une nomination. Et qu’à fait le Sénat ? Il y a une grande différence avec Sénat, selon qu’il est du même parti que le président, ou d’un autre parti que celui du président. Lorsque le sénat a appartenu au même parti que le président, et qu’un juge devait être nommé au cours d’une année d’élection, soit 19 cas sur les 29, le sénat a confirmé le candidat 17 fois, 17 fois sur 19, donc si les partis sont les mêmes, le sénat confirme le candidat. Lorsque les partis sont différents, cela s’est produit 10 fois, Merrick Garland était l’un d’entre eux, sur ces dix candidats, le Sénat n’a confirmé les nominations que deux fois, et il y a une raison à cela, ce n’est pas seulement votre parti, mon parti, c’est une question de contrôle et d’équilibre. Pour qu’une nomination à la Cour suprême soit validée, vous devez avoir le président et le Sénat. dans notre cas, le peuple américain a voté, ils ont élu Donald Trump ; Une grande partie de la raison pour laquelle ils ont élu Donald Trump est la place de juge laissé par Scalia, parce qu’ils voulaient un constitutionnaliste à la Cour, et une grande partie de la raison pour laquelle nous avons une majorité sénatoriale républicaine élue en 2014, réélue en 2016, devenue encore plus importante en 2018 ; un enjeu majeur dans chacune de ces élections, est que le peuple américain a voté et a dit qu’il voulait des juges constitutionnalistes, et donc le président a été élu pour cela et le sénat a été élu pour confirmer cette nomination.

    • Avez-vous les voix, maintenant, pour le faire confirmer avant l’élection ?

    Vous savez, je ne sais pas, je ne connais pas la réponse à cette question, je pense que nous les aurons. Je pense qu’il est particulièrement important que le Sénat se saisisse de cette question et confirme cette nomination avant les élections, parce que Joe Biden a été explicite, il a dit que s’il ne gagnait pas, il allait contester cette élection, il va aller au tribunal, il va contester. Il a déjà engagé une grande équipe de juristes, hillary clinton a dit à joe biden qu’il ne fallait en aucun cas céder. De fait, il y a un risque sérieux de crise constitutionnelle si joe biden intente un procès, comme nous l’avons vu avec georges w bush ;

  • Le président Trump, c’est lui qui a parlé d’élections truquées. Joe Biden n’a pas explicitement dit …
Diversion suivante

Mon Docteur et moi 💊 Episode 02 « Le pouvoir des symptômes »

Dans l’épisode 2, le Dr Broussalian nous parle du rôle des symptômes, pourquoi la « mode de l’homéopathie » ne rime pas avec la pratique rigoureuse d’un ... Read more

Diversion précédente

MESSAGE D'ALERTE international de professionnels de santé aux Gouvernements et Citoyens du MONDE

Lisez le message d'alerte international des professionnels de santé de différents pays en : Europe, Afrique, Amérique et Asie, adressé aux gouvernements et aux ... Read more

Vous pourriez aimer

Loading...

Laisser un commentaire