Trump s’exprimera à CPAC – Toujours plus de censure : “Quand Harry devient Sally”

0

Odyssée : https://odysee.com/@Carrefoursdumonde:0?page=1

Telegram : https://t.me/CarrefoursduMonde

La CPAC, Conservative Political Action Conference,
est la conférence annuelle la plus importante pour les conservateurs américains.

Elle se tiendra cette année à Orlando, en Floride, du 25 au 28 février.

Le président Trump prononcera une allocution dimanche après-midi pour conclure l’événement, marquant également sa première apparition publique depuis son départ de la Maison Blanche.

Selon certaines sources, Trump prévoit de parler de l’avenir du Parti républicain et de sa présence en tant que leader clé du mouvement conservateur.

Hier matin, la Cour suprême des Etats-Unis a rejeté une série de poursuites contestant les processus électoraux de 2020 et les résultats des élections dans plusieurs États.

Dans le même temps, la Cour suprême a autorisé la divulgation des déclarations de revenus du président Trump et d’autres dossiers financiers aux procureurs de New York.

L’ancien président Donald Trump a déclaré à la suite de cette annonce que les responsables de New York enquêtant sur lui participaient à «la plus grande chasse aux sorcières politique de l’histoire de notre pays».

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a réagi de manière agressive face à l’Australie, en représailles à sa récente loi exigeant que Facebook paie pour le contenu des nouvelles australiennes publié sur sa plateforme.

Ces représailles contre un pays en particulier ont soulevé le mécontentement de nombreux gouvernements du monde entier.

Au 20 février, 15 pays au total, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, l’Allemagne et la Pologne, étaient prêts à présenter de nouveaux projets de loi pour réglementer le fonctionnement de Facebook.

Le gouvernement polonais prépare un projet de loi visant à imposer une amende allant jusqu’à 13 millions de dollars pour chaque publication supprimée par Facebook à des fins politiques.

Toujours concernant la censure, Amazon a retiré de ses offres un livre qui traite des problèmes liés à l’idéologie transgenre.

L’auteur a déclaré qu’il n’avait pas été averti et que la société n’avait fourni aucune explication.

Le livre, «Quand Harry devient Sally: répondre au moment transgenre» de Ryan Anderson, a été retiré par Amazon vers le 21 février.

L’auteur, qui est président du groupe de réflexion Ethics basé à Washington et du Public Policy Center, n’a appris les faits que lorsque les gens l’ont informé qu’ils ne pouvaient plus trouver le livre sur Amazon.

Dans l’après-midi du 22 février, les liens d’Amazon vers les copies papier et électroniques du livre entraînaient des messages d’erreur.

Dans ce contexte de censure généralisée sur le discours conservateur, Trump a récemment déclaré à des amis qu’il avait collecté des centaines de millions de dollars pour soutenir une nouvelle entreprise de médias sociaux.

Les législateurs du Montana discutent d’un projet de loi visant à classer le groupe anarcho-communiste Antifa comme une organisation terroriste nationale.

Les comités d’action politique ou PAC sont des organisations très importantes aux Etats-Unis dans le cadre du financement des campagnes électorales.

Mitch McConnell possède un PAC bénéficiant de fonds importants, appelé Bluegrass Committee PAC.

Vendredi dernier, il a été révélé que ce Bluegrass Committee PAC de McConnell avait fait un don de 5 000 $ à la représentante Liz Cheney en janvier.

Liz Cheney fait partie des 10 républicains de la Chambre qui ont voté pour destituer Trump le 13 janvier.

Le gouvernement de Hong Kong prévoit d’adopter de nouvelles lois donnant au directeur de l’immigration le pouvoir d’interdire à quiconque de quitter Hong Kong.

Cela a suscité l’inquiétude de l’Association du barreau de Hong Kong.

Le 19 février, Taiwan a changé de ministre de la Défense.

Le jour même, le régime chinois a envoyé quatre avions de combat, quatre avions militaires et un avion de communication pénétrer dans l’espace aérien taiwanais.

En Europe, la République tchèque et six petits pays de la région baltique ont appelé à une position plus ferme à l’égard de la Chine lors du sommet annuel du groupe 17 + 1 le 9 février.

Le vice-ministre des Affaires étrangères lituanien a déclaré:

«Nous devons reconsidérer notre approche de la Chine.

La Lituanie souhaite approfondir sa coopération bilatérale avec la Chine, fondée sur le respect mutuel des droits de l’homme, de la démocratie et de l’état de droit. »

Dans le rapport annuel de l’Estonie publié mercredi dernier, il note que le régime chinois tente de créer un fossé entre les États-Unis et l’Europe.

Diversion suivante
On va y arriver ! (live du 23 fevrier)

On va y arriver ! (live du 23 fevrier)

https://lesdeqodeurs.fr/l… Dans ce live, on va voir quelques petites nouvelles mais on va surtout aborder certains points importants. Le potentiomètre est monté d'un cran. N'oubliez ... Read more

Diversion précédente
L’etude de Nature sur les masques

L'etude de Nature sur les masques

https://lesdeqodeurs.fr/m… La science soutient que les masques de protection sauvent des vies pendant la pandémie de coronavirus, mais le débat reste ouvert. Quelle est la ... Read more

0 0 vote
Article Rating

Vous pourriez aimer

Loading...
Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x