La version longue de la vidéo et la retranscription en français de l’arrestation de George Floyd

0

Voici la vidéo de l’arrestation de George Floyd par les quatre policiers qui l’ont filmée, suivie de la retranscription des propos en français, une traduction E&R (source rev.com).

Intervenant 1 :
(silence)

Intervenant 1 :
Avant de partir, il s’est garé juste ici. C’est un faux billet du Monsieur, désolé.

Kueng :
Le chauffeur là-dedans ?

Lane :
La Benz bleue ?

Intervenant 1 :
Laquelle ?

Intervenant 3 :
Cette bleue là-bas.

Kueng :
Laquelle ?

Lane :
Ouais. Ouais. Rentrez juste. Ils bougent beaucoup. Laissez- moi voir vos mains.

George Floyd :
Hé, mec. Je suis désolé !

Lane :
Reste dans la voiture, laisse-moi voir ton autre main.

George Floyd :
Je suis désolé, je suis désolé !

Lane :
Laisse-moi voir ton autre main !

George Floyd :
S’il vous plaît, monsieur l’agent.

Lane :
Les deux mains.

George Floyd :
Je n’ai rien fait.

Lane :
Lève tes putains de mains maintenant ! Laisse-moi voir ton autre main.

Shawanda Hill :
Laisse-le voir ton autre main.

George Floyd :
D’accord. Mais qu’est-ce que j’ai fait ? Qu’est-ce que nous avons fait monsieur l’agent ?

Lane :
Mettez votre main là-haut. Mettez votre putain de main là-haut ! Bon dieu, garde tes putains de mains sur le volant !

George Floyd :
J’ai [diaphonie 00:02:00].

Lane :
Garde tes putains de mains sur le volant.

George Floyd :
Oui monsieur. Je suis désolé, monsieur l’agent [diaphonie 00:02:03 ]

Lane :
Qui d’autre est dans la voiture ?

George Floyd :
C’est mon ami.

Lane :
Remettez votre pied à l’intérieur.

George Floyd :
Je suis désolé, vraiment désolé. Bon sang de bon dieu ! Je me suis déjà fait tirer dessus de la même façon, monsieur l’agent.

Lane :
D’accord. Eh bien, quand je dis « Laisse- moi voir tes mains », tu lèves tes putains de mains.

George Floyd :
Je suis désolé, monsieur l’agent. Bon sang.

Lane :
Vous l’avez ? Mettez vos mains sur le dessus de votre tête.

George Floyd :
La dernière fois, j’ai reçu une balle comme ça, monsieur l’agent. C’était la même chose.

Lane :
Les mains sur le dessus de ta tête. Mains sur la tête. Sort du véhicule, et écarte-toi de moi, d’accord ?

George Floyd :
Oui, monsieur.

Lane :
Sort et tourne moi le dos. Sort et tourne moi le dos.

George Floyd :
D’accord, monsieur l’agent, ne me tire pas dessus. S’il te plaît, mec.

Lane :
Je ne vais pas te tirer dessus. Sort et tourne moi le dos.

George Floyd :
Je te regarderai les yeux dans les yeux. S’il te plaît, ne me tire pas dessus, mec.

Lane :
Je ne te tire pas dessus, mec.

George Floyd :
Je viens de perdre ma mère, mec.

Lane :
320 on en arrête un. Sort et tourne moi le dos.

George Floyd :
Mec, je suis vraiment désolé.

Lane :
Sort et tourne moi le dos.

George Floyd :
Ne me tirez pas dessus, monsieur l’agent. S’il te plaît, ne tire pas sur moi, mec. S’il te plaît. Tu peux ne pas me tirer dessus, mec ?

Lane :
Sort et tourne moi le dos. Je ne tire pas. Sort et tourne moi le dos.

George Floyd :
OK, OK, OK. S’il te plaît. S’il te plaît, mec. S’il te plaît. S’il te plaît. Je ne savais pas, mec.

Lane :
Sort de la voiture.

George Floyd :
Je ne savais pas, je ne savais pas, monsieur l’agent.

Shawanda Renee Hill :
Arrête de résister, Floyd !

Lane :
Met tes putains de mains derrière ton dos. Met tes mains derrière ton dos maintenant !

Kueng :
Arrête de bouger. Arrête ! Met tes mains derrière ton dos !

Lane :
Prends son autre bras.

George Floyd :
Je ne vais rien faire.

Kueng :
Hé, reviens ! Reste dans la voiture !

George Floyd :
Je suis désolé, monsieur l’agent.
Je me mets à genoux.

Shawanda Renee Hill :
Qu’avez-vous dit, monsieur ?

George Floyd :
Oh merde.

Kueng :
Arrête de résister.

George Floyd :
Je ne résiste pas.

Kueng :
Si, tu résistes.

George Floyd :
Je n’ai rien fait de mal, mec. [inaudible 00:03:38].

Kueng :
Lève-toi !

George Floyd :
S’il te plaît, s’il te plaît, mec.

Lane :
Contre le mur.

Shawanda Renee Hill :
Qui ? Moi ?

Lane :
Oui.

Shawanda Renee Hill :
Qu’est-ce que j’ai fait ?

Lane :
On établit les faits. Lâche le sac.

Shawanda Renee Hill :
On établit les faits ?!

Lane :
C’est quoi le problème ?

Shawanda Renee Hill :
Quelqu’un lui a dit quelque chose, ce n’est pas nous.

Intervenant 7 :
On se faisait conduire, monsieur.

Shawanda Renee Hill :
Je viens de faire réparer mon téléphone. [diaphonie 00:04:00].

Intervenant 7 :
Vous pouvez demander à Adam qui nous sommes. Adam me connait.

Lane :
Ça va ? [diaphonie 00:04:06]. Vous avez une pièce d’identité ?

Shawanda Renee Hill :
Viens me chercher, ils vont emmener Floyd en prison,… emmener Floyd en prison.
Viens me chercher.

Intervenant 7 :
Vous pouvez demander à M. Adam qui nous sommes, monsieur. Vous pouvez demander à M. Adam qui je suis.

Lane :
Cool.
Avez-vous une pièce d’identité ?

Shawanda Renee Hill :
J’habite sur la 38ème et Chicago. 38ème et Chicago.

Lane :
320 pour le code 4.

Intervenant 7 :
Vous pouvez demander à M. Adam qui je suis, monsieur. Je viens juste d’acheter une tablette. Et quand j’ai acheté la tablette, cela n’a pas fonctionné…

Shawanda Renee Hill :
Oh mon dieu, il n’a rien fait.

Intervenant 7 :
C’est bon, monsieur.

Lane :
Avez-vous une pièce d’identité ?

Shawanda Renee Hill
Non, je n’en ai pas. Je m’appelle Shawanda Renee Hill. Putain, non.

Lane :
D’accord.

Intervenant 7 :
Monsieur, elle et moi étions juste en train de faire un tour. M. Adam, M. Adam me connaît, mec.

Shawanda Renee Hill :
On est juste venus pour chercher mon téléphone. Tu vois, je n’ai pas de sac à main ou rien, et ma fille est en route pour venir me chercher.

Lane :
Quel est son problème ?

Shawanda Renee Hill :
Je ne sais pas.

Intervenant 7 :
M. Adam me connaît, monsieur. [diaphonie 00:04:50]

Shawanda Renee Hill :
C’est mon ex. Je ne sais pas.

Lane :
Pourquoi il est pas net et ne nous montre pas ses mains ? Pourquoi il est bizarre comme ça ?

Shawanda Renee Hill :
Je n’ai aucune idée. Parce qu’il s’est déjà fait tirer dessus.

Lane :
Je comprends, mais quand un agent vous dit : « Sortez de la voiture ! » Il est ivre ou quoi ? Il est drogué à quelque chose ?

Shawanda Renee Hill :
Non, il y a un truc dans sa tête. C’est à cause de la police.

Lane :
Qu’est-ce que cela veut dire ?

Shawanda Renee Hill :
Il a des problèmes tout le temps quand ils viennent. Surtout quand ce type a pointé son arme comme ça.

Lane :
Quel est votre prénom ?

Shawanda Renee Hill :
Son nom est George Floyd.

Lane :
Quoi ?

Intervenant 7 :
C’est un bon gars. Elle a dit « George Floyd ».

Lane :
Peux-tu épeler cela ?

Intervenant 7 :
Je ne sais pas comment épeler George, monsieur.

Lane :
Son nom ?

Shawanda Renee Hill :
Oh, mon nom ?

Lane :
Ouais, ouais.

Shawanda Renee Hill :
Shawanda Renee Hill.

Lane :
Peux-tu l’épeler ?

Shawanda Renee Hill :
S – H – A – B – A – N – D – A.

Lane :
S – H – A – W…

Shawanda Renee Hill :
A – N – D – A.

Intervenant 7 :
Il est réglo, monsieur. Comme je disais, mais M. Adams …

Shawanda Renee Hill :
Ouais, il est réglo.

Lane :

Kueng :
Met le juste dans la voiture. Shawanda quoi ?

Shawanda Renee Hill :
Hill, ou Renee, R – E – N – E – E.

Lane :
Quel est ton nom de famille ?
Shawanda Renee Hill
Hill, H – I – L – L.

Lane :
Et ta date de naissance ?

Shawanda Renee Hill :
Qu’est-ce que vous me voulez ? 27/1/75. OK ?

Lane :
OK, bien, donc voici la situation : quelqu’un a payé avec un faux billet là-dedans. On arrive, il commence à attraper les clés et tout ça, commence à devenir bizarre, il ne nous montre pas ses mains. Je ne sais pas ce qui se passe, alors vous sortez de la voiture. Restez bien ici. Restez ici, s’il vous plaît.

George Floyd :
Aïe, aïe, mec !

Lane :
Tu es camé à quoi en ce moment ?

George Floyd :
À rien.

Kueng :
Parce que tu agis de manière plutôt erratique.

Lane :
Allez. Allez.

George Floyd :
J’ai peur, mec.

Lane :
Allez.

Kueng :
Tu as de l’écume autour de la bouche ?

George Floyd :
Oui, je faisais du basket tout à l’heure.

Lane :
Allez.

George Floyd :
Mec, d’accord, laisse-moi me calmer, maintenant. Je me sens mieux, maintenant.

Lane :
Continue d’avancer.

George Floyd :
Peux-tu me rendre service, mec ?

Lane :
Non. Quand nous arriverons à la voiture. Allons à la voiture, mec ! Allez !

Kueng :
Arrête de bouger.

George Floyd :
Mec, mon dieu, ne me quitte pas, mec. S’il te plaît mec, s’il te plaît mec.

Lane :
Tiens. Je veux surveiller cette voiture aussi, alors fais-le entrer.

Kueng :
Lève-toi, arrête de t’affaler ! Lève-toi. Reste debout et fait face à la portière de la voiture !

George Floyd :
Je suis claustrophobe, mec, s’il te plaît, mec, s’il te plaît.

Lane :
Tu as son dossier ?

Kueng :
Non, pas encore.

George Floyd :
Je veux juste te parler, mec. S’il te plaît, laisse-moi te parler. S’il te plaît.

Lane :

Kueng :
Tu n’écoutes rien de ce qu’on te dit.

George Floyd :
OK maintenant…

Intervenant 8 :
Nous n’écouterons donc rien de ce que tu dis.

Lane :
Peux-tu surveiller cette voiture ? Assure-toi que personne n’y entre.

George Floyd :
Je suis claustrophobe.

Kueng :
J’ai compris, mais tu vas faire face à la portière maintenant.

Lane :
Écoute, arrête !

George Floyd :
Je ferai ce que vous voulez, je ferai tout ce que vous me demanderez, mecs. Je ne résiste pas, mec. Je ne résiste pas ! Je ne résiste pas ! Demandez-leur, ils me connaissent.

Lane :
Vérifie ce côté.

George Floyd :
Bon dieu, mec, je ne ferai rien. Pourquoi ça continue comme ça ? Regardez mon poignet, monsieur l’agent, je ne suis pas ce genre de type.

Lane :
Vérifie l’autre côté.

George Floyd :
Monsieur l’agent, monsieur l’agent, je ne suis pas ce genre de type.

Lane :
Arrête.

George Floyd :
S’il vous plaît, je ne suis pas ce genre de type, monsieur l’agent. S’il vous plaît !

Lane :
Regarde par là.

George Floyd :
S’il te plaît, mec. Ne me laisse pas seul, mec, s’il te plaît, je suis juste claustrophobe, c’est tout.

Lane :
Peu importe, tu rentres dans la voiture.

Kueng :
Portez-vous quelque chose de tranchant sur vous ?

George Floyd :
Je ne ferai rien pour vous faire du mal, monsieur l’agent.

Kueng :
Portez-vous quelque chose de tranchant sur vous ?

George Floyd :
Non monsieur.

Kueng :
Même pas un peigne ? Rien ?

George Floyd :
Je n’ai rien. Pourquoi vous me faites ça, monsieur l’agent ? S’il vous plait ouvrez la fenêtre pour moi. Je suis vraiment claustrophobe, monsieur l’agent.

Lane :
Tu l’as ?

George Floyd :
Pourriez-vous s’il vous plaît l’ouvrir pour moi, s’il vous plaît ?

Lane :
Oui, je vais l’ouvrir. Je vais le faire.

George Floyd :
Restes avec moi, mec, merci. Mon dieu ! Je ne savais pas que tout cela allait arriver, mec. S’il te plaît, mec. [00:08:05 ]. Je ne veux rien vous faire, rien.

Lane :
Tu l’as eu ?

Kueng :
Attrape la poche intérieure de ton côté. J’écoute.

George Floyd :
Je sais que que que… les gens font des choses, et et et…

Lane :
Très bien, il est OK. Je cherche juste s’il y a des armes ou des trucs comme ça.

George Floyd :
OK, OK, OK.

Lane :
Assieds-toi.

George Floyd :
D’accord.

Kueng :
Pourquoi as-tu du mal à marcher ?

George Floyd :
Parce que, monsieur l’agent, [inaudible 00:08:31].

Lane :
Je vais baisser les fenêtres, OK ?

George Floyd :
S’il te plaît mec, ne fait pas ça !

Kueng :
Assieds-toi !

George Floyd :
Je rentre, monsieur l’agent, je rentre.

Kueng :
Non, tu ne rentres pas !

George Floyd :
Je vais rentrer !

Kueng :
Assieds-toi !

Lane :
Assieds-toi, mec.

George Floyd :
Pourquoi ne me croyez-vous pas, monsieur l’agent ?

Kueng :
Assieds-toi !

George Floyd :
Je ne suis pas ce genre de type ! Je ne suis pas ce genre de type, mec !

Kueng :
Assieds-toi !

George Floyd :
Les mecs…
Je vais mourir là-dedans !

George Floyd :
Je vais mourir, mec !

Kueng :
Assieds-toi, maintenant !

George Floyd :
Et j’ai juste eu…

Lane :
Mec, tu vas pas nous refaire le coup !
OK, baisses les fenêtres. Hé, écoute !

George Floyd :
Putain, mec.

Lane :
Écoute !

George Floyd :
Je ne suis pas ce genre de type.

Lane :
Je baisserai les fenêtres si tu rentres tes jambes, d’accord ?

George Floyd :
Mettez de l’air.
[inaudible 00:08:57] Regarde ça, regarde ça. Regarde ça !

Intervenant 8 :
Tu n’écoutes même pas. On peut t’aider, mais pas tant que tu restes planté là.

George Floyd :
D’accord, mec. Bon dieu, vous me la faites mauvaise, mecs. Je ne cherche pas à finasser, pas à finasser.

Intervenant 9 :
[diaphonie 00:09:09] Je ne veux pas …
Arrête de résister, frérot.

George Floyd :
Je ne cherche pas à finasser. Je suis claustrophobe, et j’ai de l’anxiété, je ne veux rien leur faire !

Lane :
Je vais baisser la fenêtre.

George Floyd :
Mec, je chie dans mon froc, mec.

Intervenant 9 :
C’est pas grave.

George Floyd :
[inaudible 00:09:12] quand je commence à respirer, ça va s’arrêter, mec.

Lane :
Rentre tes jambes.

George Floyd :
OK, OK. Laissez-moi compter jusqu’à trois. Laissez-moi compter jusqu’à trois et ensuite je rentre. S’il vous plaît.
Je n’essaye pas de vous faire un coup !

Lane :
Bon, peu importe, mets-le à terre. Je vais [diaphonie 00:09:14 ] J’en ai marre de cette merde.
Je vais passer de l’autre côté [inaudible 00:09:21 ]

George Floyd :
Il le sait, lui aussi, monsieur l’agent. Me la fait pas comme ça, mec.

Kueng :
Monte dans la voiture.

George Floyd :
Puis-je te parler s’il te plaît ?

Kueng :
Si tu montes dans cette voiture, nous pourrons parler !

George Floyd :
Je suis claustrophobe.

Kueng :
J’ai compris, mais tu n’es vraiment pas coopératif !

George Floyd :
Mon dieu, je suis claustrophobe !

Lane :
Ramène-toi, je vais te tirer de l’intérieur.

Kueng :
Monte dans la voiture !

George Floyd :
Puis-je aller devant, s’il vous plaît ?

Kueng :
Non, pas devant.

George Floyd :
Je suis claustrophobe, monsieur l’agent.

Kueng :
Monte dans la voiture !

George Floyd :
OK, mec, d’accord ! Je ne suis pas un méchant, mec !

Kueng :
Monte dans la voiture !

George Floyd :
Je ne suis pas un méchant ! Mec, [inaudible 00:10:02]. S’il vous plaît, monsieur l’agent ! S’il vous plait !

Kueng :
Assieds-toi !

George Floyd :
S’il vous plaît ! S’il vous plaît ! Non, [inaudible 00:10:10].

Kueng :
Assieds-toi.

George Floyd :
Je vais m’étouffer, je ne peux pas respirer, monsieur l’agent ! S’il vous plaît ! S’il vous plaît !

Kueng :
OK, c’est bon !

George Floyd :
Mon poignet, mon poignet, mec. OK, OK. Je veux m’allonger par terre. Je veux m’allonger par terre. Je veux m’allonger par terre !

Lane :
Tu rentres dans la voiture.

George Floyd :
Je veux m’allonger par terre ! Je m’allonge.
Je m’allonge, je m’allonge.

Kueng :
Demande un fourgon.

George Floyd :
Je m’allonge.

Intervenant 9 :
Bro, tu vas avoir une crise cardiaque !
Merde, mec, monte dans la voiture !

George Floyd :
Je sais, je ne peux pas respirer. Je ne peux pas respirer.

Lane :
[diaphonie 00:10:18].
Mets-le par terre.

George Floyd :
Lâche-moi, mec, je ne peux plus respirer. Je ne peux plus respirer.

Lane :
Assieds-toi.

George Floyd :
S’il te plaît, mec. S’il te plait, écoute-moi.

Chauvin :
Il va en prison ?

George Floyd :
S’il vous plaît, écoutez-moi.

Kueng :
Il est actuellement en état d’arrestation pour usage de faux [inaudible 00:11:04 ].

George Floyd :
Usage de faux quoi ? De faux quoi ?

Lane :
Allons-y.
Sortons-le et juste [MRE].

George Floyd :
Putain, je peux pas respirer, mec. Je peux pas respirer.

Kueng :
Ici, allez, sors !

George Floyd :
[inaudible 00:11:10] merci. Je vous remercie.

Thao :
Allongez-le simplement par terre.

Lane :
Peux-tu simplement te lever sur le… ? Je l’apprécie, vraiment.

Chauvin :
Avez-vous votre dispositif de retenue ?

George Floyd :
Je ne peux plus respirer. Je ne peux plus respirer. Je ne peux plus respirer.

Lane :
Bon dieu !

George Floyd :
Pas respirer.

Lane :
Merci.

George Floyd :
Je ne peux plus respirer.

Kueng :
Arrête de bouger.

George Floyd :
Maman, maman, maman, maman.

Kueng :
[inaudible 00:11:45] l’une des poches avant.

George Floyd :
Maman, maman, maman.

Kueng :
… dans mon sac sur la droite.

George Floyd :
Maman, maman, maman.

Lane :
320 Pouvons-nous obtenir une ambulance (EMS) en code 2, pour un saignement de la bouche ?

Chauvin :
Tu es en état d’arrestation, mec.

George Floyd :
D’accord d’accord. Oh mon dieu. Je ne peux pas croire ça. Je…

Chauvin :
Tu vas aller en prison.

Lane :
Tu peux le croire !
Affirmatif.

George Floyd
Je ne peux pas croire ça, mec. Maman, je t’aime. [Reese 00:12:09] Je t’aime.

Lane :
Tu as…

George Floyd :
[00:12:10].
Dites à mes enfants que je les aime. Je suis mort.

Lane :
Le mien est sur mon côté, c’est marqué. C’est écrit « hobble ». C’est en haut.

George Floyd :
Je ne peux pas respirer, mec. Il s’en fiche.
Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah !

Chauvin :
Tu parles beaucoup, mec.

George Floyd :
Maman, je t’aime. Je ne peux rien faire.

Kueng :
L’ambulance est en route.
Bon, alors, vous voulez encore le dispositif de retenue ?

Lane :
Mmhh OK, d’accord.

George Floyd :
Mon visage est parti.
Je ne peux pas respirer.
[00:12:33]. Je ne peux pas respirer, mec. S’il te plaît ! S’il te plaît, laisse-moi me lever. S’il te plaît, mec.

Lane :
Pouvez-vous monter sur le trottoir s’il vous plaît, d’un côté ou de l’autre s’il vous plaît ?

George Floyd :
Mon visage va mal.

Lane :
Devrions-nous lever ses jambes, ou ça va comme ça ?

Chauvin :
Laissez-le.

Kueng :
Laissez-le, oui !

Chauvin :
Laissez-le.

Lane :
Bien. Si tout va bien, Park est toujours dans la voiture. Ils se comportaient de façon vraiment louche, comme s’ils avaient quelque chose là-dedans.

Thao :
Est-ce qu’il a quelque chose ?

Lane :
Je suppose que oui.

Kueng :
Je crois que oui, nous avons trouvé une pipe.

Lane :
Il ne voulait pas sortir de la voiture. Il ne suivait pas les instructions. [diaphonie 00:13:10]. Ouais, c’est de l’autre côté de la rue. Park le surveille. Il y a deux autres personnes avec lui.

George Floyd :
S’il te plaît, je ne peux pas respirer. S’il te plaît, mec. S’il te plaît, mec !

Thao :
Avez-vous une ambulance en « code 3 » en route ?

Lane :
Ah, code 2 ? On devrait probablement le monter d’un cran, alors. Tu l’as eu ? [diaphonie 00:13:29].

George Floyd :
S’il te plaît, mec !

Thao :
Détends-toi !

George Floyd :
Peux pas respirer.

Kueng :
Tu vas bien, tu parles bien.

Lane :
Tu parles. Respire profondément.

George Floyd :
Je ne peux plus respirer. Je ne peux plus respirer. Ah ! Je vais probablement mourir comme ça.

Thao :
Détends-toi.

George Floyd :
Mon visage ne peut pas respirer.

Lane :
Il doit être drogué à quelque chose.

Thao :
Tu es drogué à quoi ?

George Floyd :
Respirer. S’il vous plaît, [inaudible 00:14:00]

Intervenant 9 :
Respire ! Merde !
Eh bien, lève-toi et monte dans la voiture, mec. Lève-toi et monte dans la voiture.

George Floyd :
Je vais le faire. Je ne peux pas bouger.

Intervenant 9 :
Laissez-le monter dans la voiture.

Lane :
Nous avons trouvé une pipe à cannabis sur lui, il pourrait y avoir autre chose, il pourrait y avoir du PCP (Phencyclidine) ou quelque chose comme ça. Le battement des yeux, comme ça, c’est du PCP ?

George Floyd :
Mon genou, mon cou.

Lane :
Où leurs yeux tremblent très vite ?

George Floyd :
Je suis fini, je suis fini. Je suis claustrophobe. J’ai mal au ventre. Mon cou me fait mal. Tout fait mal. J’ai besoin d’un peu d’eau ou quelque chose, s’il vous plaît. S’il vous plaît ? Je ne peux pas respirer, monsieur l’agent.

Chauvin :
Alors arrête de parler, arrête de crier !

George Floyd :
Tu vas me tuer, mec.

Chauvin :
Alors arrête de parler, arrête de crier ! Il faut énormément d’oxygène pour parler.

George Floyd :
Allez, mec. Oh, oh ! [diaphonie 00:15:03]. Je ne peux pas respirer. Je ne peux pas respirer. Ah ! Ils vont me tuer.
Ils vont me tuer. Je ne peux plus respirer. Je ne peux plus respirer.

Intervenant 8 :
Nous avons essayé cela pendant 10 minutes.

George Floyd :
Ah ! Ah ! S’il vous plaît. S’il vous plaît. S’il vous plaît.

Lane :
Devrions-nous le rouler sur le côté ?

Chauvin :
Non, il reste là où il est.

Lane :
D’accord. Je m’inquiète juste au sujet de son délire excité…

Chauvin :
Eh bien, c’est pourquoi nous avons fait venir l’ambulance.

Lane :
D’accord, je suppose.

Intervenant 13 :
Relève-le, frère.

Diversion suivante

Masques sans danger ? Vraiment ?

Emission dédiée à mon amie, le Docteur Eve Engerer, et on va voir si le port du masque est sans danger, ainsi que les instructions ... Read more

Diversion précédente

Préparez vos enfants au monde d'après - Odile Pruvot - TVL

"Loréden ou le chemin des étoiles", le roman futuriste d'Odile Pruvot s'adresse à un public jeune. Après un cataclysme qui a détruit toute une partie ... Read more

Vous pourriez aimer

Loading...

Laisser un commentaire