Facebook toujours plus agressif, le roi de New-York dans la tourmente

0

Kevin Sorbo, principalement connu pour son rôle d’Hercule dans la série du même nom, comptait plus d’un demi-million de fans sur Facebook.

Kevin Sorbo a le malheur d’être un acteur conservateur.

Son compte a été récemment supprimé par Facebook sans aucune raison.

En réaction au contrôle de l’information des grandes plates-formes technologiques, le gouvernement australien a introduit de nouvelles règles obligeant ces plates-formes comme Google et Facebook à payer pour la publication de contenu de diverses agences de presse australiennes.

Bien que Google ait menacé d’arrêter ses opérations en Australie, une solution a été trouvée le 17 février, lorsque Google a conclu un accord avec un groupe de presse australien.

Mais Facebook réagit différemment, semblant vouloir montrer au gouvernement australien que c’est lui le patron.

Le même jour, le 17 février, Facebook a publié une nouvelle annonce : tous les éditeurs de nouvelles australiens ne seront plus en mesure de publier du contenu d’actualités sur Facebook.

Toutes les personnes en Australie ne pourront plus voir aucun contenu d’actualités australien ou international sur Facebook, et ils bloqueront tout le contenu des agences de presse australiennes du monde entier.

Certains organismes gouvernementaux, services d’urgence et pages Facebook d’organisations de santé ont également été pris dans leur ligne de mire.

En conséquence, leurs pages Facebook ont été effacées le matin de l’interdiction.

Le black-out de Facebook sur l’Australie est vraiment intéressant, c’est totalement sans précédent.

Qui donne à Facebook le courage de s’opposer à un État souverain?

Vous vous souvenez de l’article du Magazine Time «L’histoire secrète de la campagne fantôme qui a sauvé les élections de 2020»?

Il a révélé l’histoire intérieure de l’élection et a spécifiquement nommé Facebook comme ayant dépensé des centaines de millions de dollars pour influencer les élections américaines.

Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, est connu comme le roi de New York.

Mais actuellement, il fait face à une grave crise politique pour avoir possiblement caché les données de décès covid des maisons de retraite médicalisées de New York.

Le 28 janvier, la procureur général de l’État de New York, Letitia James, a publié un rapport alléguant que le département de la santé de l’État de New York avait sous-estimé de près de la moitié le nombre de décès dans les maisons de retraite.

Ils ont collecté des données dans environ 365 maisons de soins infirmiers à travers l’État et ont constaté qu’au moins 13 000 personnes sont décédées dans ces maisons l’année dernière, bien plus que les 8 500 signalées par le ministère de la Santé.

La semaine dernière, des avertissements de grand froid ont été émis dans environ 40 des 50 États américains.

70% des États-Unis sont couverts de neige et 200 millions de personnes ont été touchées par les conditions météorologiques extrêmes.

Par exemple, la température à Oklahoma City est descendu jusqu’à -25 degrés celsus, le plus bas niveau depuis plus de 100 ans.

L’air froid est allé vers le sud jusqu’au Texas, où la neige dépassait 15 centimètres dans la partie orientale de l’État et jusqu’à un pied dans certaines régions.

1 million de foyers sont restés sans électricité.

590 systèmes d’eau dans plus de 140 comtés et villes de l’État ont été perturbés, affectant jusqu’à 11 millions de personnes.

Au Texas, contrairement à ce qu’on pourrait penser, le vent fournit déjà 23% de l’énergie de l’État et l’énergie éolienne se développe rapidement.

Selon un rapport du Washington Post, les pannes de courant actuelle dans tout le Texas sont en partie due à des problèmes avec les éoliennes.

Les turbines peuvent geler dans des conditions très froides, ce qui empêche les pales de tourner.

Près de la moitié des éoliennes de l’État ont été gelées, ce qui a endommagé l’alimentation électrique.

Au début, les marchés financiers pensaient qu’il ne s’agissait que d’une catastrophe naturelle de courte durée, mais il est maintenant de plus en plus clair que son impact sur l’énergie mondiale, l’industrie des puces et les chaînes d’approvisionnement automobiles ne s’estompera pas facilement.

Elle fait remonter les taux d’endettement, perturbe la phase de correction du marché boursier, signalant une «super inflation» qui pourrait survenir à tout moment.

Selon les estimations de l’industrie, la perte d’approvisionnement est maintenant de plus de 4 millions de barils par jour, ce qui équivaut à environ 40% de la production de pétrole brut aux États-Unis.

En raison de la panne d’électricité massive, Austin Energy a demandé à un certain nombre d’usines de puces locales de suspendre complètement leurs opérations.

Les grands fabricants comme Samsung, NXP Semiconductors et Skorpios Technologies sont tous concernés.

Diversion suivante
Vandana Shiva contre les 1% qui nous dominent

Vandana Shiva contre les 1% qui nous dominent

Pour me soutenir ou me suivre : 💸 Tipeee : https://fr.tipeee.com/jeanne-traduction/ 💸 Paypal : https://www.paypal.com/paypalme/jeannetraduction17 Twitter : https://twitter.com/Jeanne18945095?s=09 Telegram : https://t.me/jeannetraduction Gab : https://gab.com/JeanneTraduction Facebook ... Read more

Diversion précédente
L’état profond en panique ! (live du 19 fév)

L'état profond en panique ! (live du 19 fév)

Liens vers les articles du live: https://lesdeqodeurs.fr/l… Il est temps de faire le point. Ca bouge dans tous les sens et l'actualité est en feu. ... Read more

0 0 vote
Article Rating

Vous pourriez aimer

Loading...
Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x