Les eaux troubles d’Irak

Les habitants de Bassora doivent faire face à une catastrophe écologique d’une ampleur effroyable. Au cours de l’été 2018, plus de 150 000 cas d’empoisonnement par l’eau ont été enregistrés dans la deuxième ville d’Irak. Les canaux de Bassora, autrefois connue comme la Venise de l’Est, sont dans un état désastrueux.

Les équipes de RT se sont rendues sur place pour évaluer la situation et rencontrer ceux qui étudient les possibilités de mettre fin à ce drame écologique.

Abonnez-vous à la chaîne YouTube de RT France : https://www.youtube.com/rtenfrancais

RT en français : http://rtfrance.tv
Facebook : https://www.facebook.com/RTFrance
Twitter : https://twitter.com/rtenfrancais
Instagram : https://www.instagram.com/rtfrance/

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *